«

»

Juil 12 2016

Imprimer ceci Article

France / Allemagne. Vous les détestiez ? Nous les admirons

c. Le Figaro

 

(Publié sur le blog de Mediapart le 7 juillet 2016 )

La France affrontera l’Allemagne ce soir en demi-finale de l’Euro 2016. A peine le nom de nos adversaires allemands connu que la rivalité franco-allemande se dénouait déjà de toutes les langues. Loin d’être enterrées, les tensions sportives mais aussi historiques entre les deux pays semblent avoir la peau dure chez les plus âgés… Mais de plus en plus éloignées chez les plus jeunes.

 

« La revanche de 1982 ! ». A cette époque, l’Espagne accueille la coupe du monde de football. Sous la chaleur de Séville, les Français mènent 3 buts à 1 face aux Allemands à la mi-temps de la prolongation. Finalement, coup de théâtre. Celle qui se nommait encore la RFA revient au score et l’emporte aux tirs aux buts. La France est éliminée. La peine des supporters français est inconsolable. 

Seulement aujourd’hui, ces supporters ont vieilli. Certains ont perdu leurs cheveux ou se sont vus grisonner un peu. Pour se souvenir de 1982, il faut en fait avoir au minimum une quarantaine d’années aujourd’hui. Alors quand on a 20 ans et qu’on nous parle de prendre notre revanche face aux allemands… On a tendance à répondre que celle que nous nous attendons est plutôt face à l’Italie de Materazzi. Celle qui un soir de juillet 2006 nous a fait verser nos larmes d’enfants après la défaite de l’équipe de France dans les conditions encore trop dures à rappeler aujourd’hui.

Finalement, nous, les jeunes, n’avons rien contre cette Mannschaft. Mieux, généralement, nous l’apprécions. Nous nous sommes amusés à voir les Allemands sortir les Brésiliens, alors sur leurs terres en 2014, et victimes d’un copieux 7-1. Nous saluons et admirons les talents que constituent cette équipe allemande tel son gardien de but Manuel Neuer ou ses joueurs de champs comme Mesut Özil, Thomas Müller ou encore Jérôme Boateng. Et pour tout vous dire, quitte à choisir entre le Portugal et l’Allemagne en finale, beaucoup d’entre nous préférerions voir les Allemands victorieux dimanche prochain au stade de France plutôt que les Portugais sans gloire et sans panache. Alors votre revanche de 1982…

 

L’histoire lointaine

Au-delà du sport, certains ont tenu à rappeler la rivalité historique entre les deux pays pour apporter un peu plus de dimensions à ce match. Des références assez grotesques – et un peu déplacées surtout en cette année de commémoration de la Grande Guerre – que l’on a pu entendre un peu partout, notamment dans les médias.

Encore une fois, l’Histoire s’accroche, et ce soir devant TF1, combien de téléspectateurs repenseront à ces heures d’enfer connus par nos deux pays ? Notre génération, née entre Mitterand et Chirac, n’a plus vraiment ces mêmes références. La fin de la seconde Guerre Mondiale remonte à plus de 70 ans, et de moins en moins, voire aucun de nos aînés n’a pu nous conter ces événements tragiques. Quant à la guerre 14-18, elle est aussi éloignée de nous que ne l’était la guerre contre la Prusse pour les jeunes de 20 ans des années 80. Parlez aujourd’hui de Napoléon III aux plus de quarante ans, vous verrez…

Et puis l’Allemagne a changé. L’URSS, la RFA, la RDA, le mur de Berlin et sa chute ne restent pour nous que des souvenirs de nos livres d’histoire. Pour beaucoup d’entre nous, l’Allemagne est désormais une grande puissance, avec des failles certes, mais une grande puissance. Celle qui marche, celle qui arrive, celle qui tient bon. Elle représente la nation européenne qui montre la route aux autres pays de l’Union chevrotants derrière. C’est aussi la voix de l’Europe. Celle qui peut faire vaciller la Russie et faire douter les Etats-Unis. Combien de fois l’Allemagne a servi de modèle pour la France ? Combien de fois avons-nous dit ou entendu « regardez comment ils font en Allemagne » ?

Pendant qu’on nous parle de rivalité entre l’Allemagne et la France, beaucoup de jeunes français, convaincus par l’Union Européenne, voient en leurs voisins allemands un allié à part entière. Ce soir, certains percevront un match entre deux ennemis jurés. Beaucoup d’entre nous regarderons un match entre deux frères à sangs mêlés.

 

 

Lien Permanent pour cet article : http://monsieurpierro.fr/2016/07/12/france-allemagne-vous-les-detestiez-nous-les-admirons/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>