«

»

Jan 10 2016

Imprimer ceci Article

Lydia Guirous, touchée coulée

Capture d’écran Pluzz

Capture d’écran Pluzz

 

K.O – C’est ce qu’on appelle passer un mauvais quart d’heure. Hier, Lydia Guirous était l’invitée politique de Laurent Ruquier pour l’émission On n’est pas couché sur France 2. L’ancienne porte-parole des Républicains, tout juste mise à la porte par Nicolas Sarkozy, était présente sur le plateau pour présenter son nouveau livre #JeSuisMarianne. Un passage dont Lydia Guirous n’est pas prête d’oublier.

 

En quarante-cinq minutes d’entretien, l’ex-porte parole LR s’est tout simplement faite bombardée par Yann Moix et Léa Salamé. Les deux chroniqueurs de l’émission ne se sont pas fait prier pour critiquer et dénoncer les propos contradictoires, les raccourcis grotesques et les généralités présentes dans le nouveau livre de la politique. Yann Moix n’a d’ailleurs pas hésité une seconde pour appuyer là où ça fait mal. Livre sous la main comme preuve à l’appui, il cite, tel un professeur adressant une punition à son élève, la comparaison de Lydia Guirous, plus que déplacée, entre le port de la burqa et l’étoile jaune :

 

Yann Moix : Est ce que vous ne devriez pas faire attention quand vous établissez un rapport plus que douteux, je dirai même scandaleux, quand vous comparez la burqa au port de l’étoile jaune?

(Il cite) « Difficile de rester insensible devant ses femmes condamnées à porter ce signe ostentatoire, d’appartenance religieuse, telle une étoile jaune. »

Un mari qui abîme la dignité de sa femme en l’obligeant à mettre une burqa, c’est une atteinte à la dignité. C’est clair. Vous croyez que c’est la même chose qu’un Etat qui décide, de manière universelle et de manière officielle, de désigner par une étoile jaune tous ceux qu’on va mener à l’abbatoir et au massacre? C’est exactement la même chose ?

{…}

Vous ne voulez pas porter des excuses aux fils et filles de déportés par exemple ?

Lydia Guirous : (hésitante) Je connais cette histoire…

Yann Moix : Vous êtes un peu embarrassée…

Lydia Guirous : Je cherche un peu les mots…

 

Entre deux missiles envoyés par les deux chroniqueurs, Lydia Guirous a tout de même eu le temps d’envoyer quelques messages. Même si elle ne l’avoue pas directement, celle qui a rejoint Les Républicains et Nicolas Sarkozy dès la première heure, insinue qu’elle pourrait pencher pour le camp Juppé à dix mois de la primaire.

 

Quand je lis le dernier livre d’Alain Juppé, ou quand j’entends ses déclarations sur une laïcité, plus intransigeante, je me dis que cette musique là résonne un petit peu plus en moi. Je me dis que son orientation est plus intéressante.

Lydia Guirous 

 

Suite à son lynchage d’hier, Lydia Guirous apparaît donc comme un joli petit cadeau empoisonné pour le maire de Bordeaux qui se serait sans doute bien passé de ce soutien. Evincée des Républicains début janvier pour l’avoir un peu trop ouvert selon certains ténors du parti, Nicolas Sarkozy avait tout de même rappelé son ancienne porte-parole jeudi dernier. A la clé ? Le rôle – bien qu’anecdotique – de « déléguée aux nouveaux adhérents ». Lydia Guirous n’a pas accepté. Et pour Sarkozy, c’est dieu merci.

 

 

Lien Permanent pour cet article : http://monsieurpierro.fr/2016/01/10/lydia-guirous-touchee-coulee/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>